Accomplissement de soi et Développement personnel

Mieux se connaître c'est découvrir ses réelles possibilités,
c'est acquérir plus de confiance en soi et en ses capacités.
La connaissance de soi c'est donner à sa vie l'épanouissement qu'elle mérite.

Pour votre épanouissement
et votre bien-être

Ressources & Actualisation

0388 332 846

Du lundi (de 10h à 18h) au samedi matin

Nous contacter

De la relaxation à la méditation
Du bien-être à l'épanouissement

Bien connaitre le stress est la meilleur façon de le gérer correctement

> ICI <
Le Programme complet
de cette méthode
pour gérer le stress

programme de developpement personnel

Votre cadeau de bienvenue developpement personnel

Cliquez sur la photo pour découvrir comment le recevoir


A voir sur le site

oOo

Tenez vous informé

Vous souhaitez  en savoir davantage sur cette méthode de développement personneli ?

Inscrivez-vous ici, vous recevrez toute l'info désirée - C'est gratuit et sans engagement et conformément à la loi, vous pourrez vous désinscrire à tout moment

Psychologie et stress : Avez-vous ces symptômes de stress ?

Extrait audio
voir (Tiré du CD d'initiation, page initiation)

cours de relaxationVoir la version audio-vidéo

  • trouble du sommeil
  • agitation, excitation, sentiment d’être saturé
  • difficulté à vous relaxer 
  • défaut de concentration et d’attention, pensée confuse, distraction
  • troubles de la mémoire, éventuellement de l’élocution
  • difficulté à trouver vos mots désorganisation, répétition d’erreurs
  • mal-être, angoisse, oppression
  • difficulté à vous récupérer et retrouver votre recul
  • affaiblissement du système immunitaire (maladies à répétition)
  • spasmophilie, hypocondrie, absence du sentiment de bien-être
  • tension physique et psychique
  • baisse de motivation
  • déprime, baisse de l’estime de soi, dévalorisation,
  • fatigue persistante etc...

Si vous avez plusieurs de ces symptômes vous faites très certainement partie des nombreuses personnes de nos sociétés modernes qui souffrent de stress et il est grand temps de faire quelque chose pour changer cela, sinon vous risquez de vous retrouver avec des problèmes bien plus graves.

N'attendez pas en effet que votre stress s'aggrave, ces symptômes ne sont pour l'instant qu'une sonnette d'alarme, mais ça peut devenir plus ennuyeux !


Savez-vous que le stress est à la base de 90% des
maladies, soit comme facteur déclenchant, soit comme un
facteur aggravant
?

Savez-vous également que la dépression est
toujours précédée par l'accumulation de petits et/ou
grands stress ?


Le stress n'est pas un phénomène anodin que vous devez négliger, parce qu'à la longue il entraine une usure de vos fonctions et peut avoir des conséquences réellement néfaste sur votre santé.

Le recourt à la médication peut traiter dans l'urgence mais jamais sur le long terme parce qu'il n'élimine pas la cause même du stress qui est liée à une mauvaise gestion de  ses ressources.

stresséVersion téléchargeable

Si vous voulez en savoir plus sur le sujet lisez
le dossier complet ci-dessous

Ce que vous devez savoir
sur le stress

LE STRESS AU QUOTIDIEN

Le stress peut devenir chronique

Chaque jour, chaque situation de notre existence implique de notre part une mobilisation plus ou moins importante de nos ressources tant physiques que mentales.

En une fraction de seconde notre cerveau traite un nombre incalculable d’informations pour nous permettre de nous adapter aux conditions extérieures et intérieures. Même si nos journées ne sont pas toutes “surchargées” par de nombreuses tâches, une mobilisation constante est néanmoins nécessaire pour assurer notre survie et préserver notre équilibre. Même pendant notre sommeil, durant les phases paradoxales, notre cerveau fonctionne à plein régime pour nous permettre de nous réorganiser en élaborant des “stratégies” plus appropriées aux situations rencontrées et créer ainsi de nouvelles connexions nerveuses. Sans que nous en soyons toujours conscients, il fait le point, analyse la situation, codifie de nouveaux modes de fonctionnement ou de pensées, élabore des plans, tout cela pour le maintien de notre équilibre et de notre santé, mais aussi pour permettre notre évolution.

C’est un phénomène naturel d’apprentissage, sans cela nous en serions encore au stade de l’animal. L’existence est une dialectique entre la tension et la détente, entre l’activité et le repos, ces deux phases sont indissociables, complémentaires.

L’activité nous enrichit,nous permet d’emmagasiner des expériences, des informations. Le repos nous permet non seulement de restaurer nos forces, de réparer notre corps quand il en a besoin, mais aussi de “classer”, de synthétiser tout ce que nous vivons, de remettre de l’ordre dans nos idées. Un peu comme après avoir glaner un grand nombre d’informations pour écrire un livre, nous allons les classer, les trier, les examiner et ensuite les assembler pour donner corps à notre œuvre.

Si ces phases de repos venaient à manquer la “machine” fatigue, s’agite, ne trouve plus les réponses adéquates aux sollicitations extérieures et aux exigences internes, il y a “surchauffe”, débordement, engorgement, le malaise s’installe, pas toujours et pas tout de suite conscient, mais il est là, c’est le stress ! 

Nous ne parvenons plus à avoir le recul suffisant, notre cerveau n’arrive plus à faire la synthèse des évènements et notre organisme commence à manifester tous les signes d’un dérèglement qui, si nous n’y prenons pas garde, va en s’aggravant, lorsqu’il ne s’installe pas de façon chronique.

bien-etre

Les effets du stress

QUEL EST VOTRE STRESS ?

Certains auteurs parlent de bon et de mauvais stress, de problèmes sous-jacents rendant certains individus plus prédisposés au stress ? Où commence et où finit le stress ? Quelles sont ses véritables implications ? Comment ne pas le confondre avec d’autres pathologies ? Ses conséquences réelles sur notre santé ?

Autant de questions que chacun peut légitimement se poser et auxquelles ce document va tenter d’apporter quelques éclaircissements.

EXISTE T’IL UN BON ET UN MAUVAIS STRESS ?

La réponse est simple : non !

Il n’existe pas de bon stress parce qu’alors il ne s’agit plus de stress mais d’une mobilisation naturelle de nos ressources qui débouche sur une réponse satisfaisante pour la personne.

Il s’agit d’un phénomène ordinaire d’adaptation. Lorsque l’on fait référence au ldquo;bon stress”, on pense souvent au cas de personnes qui s’engagent clairement et consciemment dans une situation impliquant de leur part une mobilisation de leurs ressources pour atteindre un objectif précis, comme un défi à relever par exemple. Ici la personne se trouve face à une situation pleinement acceptée dont les implications sont reconnues.

LES CARACTÉRISTIQUES DU STRESS

La première chose à faire pour bien comprendre ce qu’est le stress est de distinguer 3 de ses caractéristiques principales :

D’abord la situation extérieure (événement, agression…) ou intérieure (maladie, état d’être…) susceptible d’engendrer la réaction de stress, qu’on appelle aussi le “stresseur”. Ensuite, la réaction elle-même provoquée par ce “stresseur”, réaction qui sera plus ou moins importante et qui se manifestera différemment selon les individus face à une même situation.

Puis, les ressources extérieures (moyens matériels, aide, soutien affectif …) et intérieures (capacités intellectuelles, affectives, spirituelles) dont dispose la personne pour faire face à la situation, associées au “terrain” c’est-à-dire le tempérament et la personnalité de l’individu.

La nature de l’événement stressant peut être extrêmement varié. Cela peut être un stimulus intense, bref, violent comme une explosion, un accident etc… ou des stimuli divers et/ou répétés ; bruits, lumière, ambiance, agressions etc… ou bien la situation elle-même ; changement de poste, divorce, conflit, mise à la retraite, échec, pression extérieure, exigence de travail ou exigence personnelle etc… Tout aussi surprenant que cela puisse paraître l’ennui peut être un facteur de stress au même titre qu’une joie intense. À noter ici que les stresseurs (potentiels) ne sont de véritables stresseurs que lorsqu’ils sont perçus comme tels.

La réaction, elle est liée à une mobilisation plus ou moins forte de nos ressources psychobiologiques, mais dépend étroitement de :

  • L’état du moment : fatigue ou non, humeur etc …
  • L’histoire de la personne
  • Fragilité psychologique passagère ou non
  • L’âge
  • La condition physique
  • Du contexte
  • De la représentation consciente ou non que la personne se fait de la situation

Les ressources dont elle dispose

  • Extérieures : matérielles, contextuelles, psychologiques, soutien, aide etc…
  • Intérieures : physiques, biologiques, psychologiques. Ces dernières sont influencées par l’image plus ou moins bonne que la personne a d’elle-même et de ses réelles possibilités, image naturellement plus ou moins consciente. Ces ressources dépendent également de l’expérience de vie qui l’aura amenée ou non à être d’avantage consciente de ses réelles capacités ainsi que son éducation.
  • La capacité à retrouver son équilibre après chaque agression extérieure (qu’on appelle allostasie)

Le stress se définit selon le professeur Thomas comme :

“la réponse de l’organisme aux agressions physiologiques et psychologiques, ainsi qu’aux émotions qui nécessitent une adaptation. Une telle définition fait référence à des mécanismes complexes et mutuellement intriqués, ce qui explique que le terme stress recouvre des conceptions multiples.”

On peut également ajouter pour compléter cette définition que le stress apparaît lorsque la situation extérieure, influencée ou non par la représentation que la personne en a, dépasse ses capacités psycho-biologiques ou provoque une “usure” de celles-ci, entraînant tout un cortège de symptômes annonciateurs d’un débordement et d’une désorganisation de ses ressources.

bien-etre

Avez-vous ces symptômes
de stress ?

L’apparition de ces symptômes indique
souvent que la personne est en train
d’atteindre une phase d’épuisement

Parmi les symptômes, on citera :

  • trouble du sommeil,
  • agitation, excitation, sentiment d’être saturé,
  • difficulté à se relaxer,
  • défaut de concentration et d’attention, pensée confuse, distraction,
  • troubles de la mémoire, éventuellement de l’élocution,
  • difficulté à trouver ses mots,
  • désorganisation, répétition d’erreurs,
  • mal-être, angoisse, oppression
  • affaiblissement du système immunitaire,
  • spasmophilie, hypocondrie, absence du sentiment de bien-être,
  • tension physique et psychique,
  • déprime, baisse de l’estime de soi,dévalorisation, fatigue etc...

Tous ces désordres psychologiques et/ou physiques n’apparaissent pas obligatoirement chez une même personne vivant un stress. Toutefois plus nombreux sont ces symptômes, plus grave est l’état de stress.

L’apparition de ces symptômes indique souvent que la personne est en train d’atteindre une phase d’épuisement.

À noter au passage que certains de ces signes peuvent appartenir à d’autres pathologies pré-existentes, comme l’anxiété par exemple, et qui se révèlent ou s’aggravent pendant un stress.

Schématiquement le stress se caractérise par :

  1. L’évènement stressant ou ressentit comme tel : le stresseur
  2. La réaction
  3. Le temps de récupération permettant de retrouver un niveau d’équilibre physique et mental

On peut ainsi représenter le phénomène du stress de la façon suivante : (schéma 1)

Gestion du stress

On peut voir clairement grâce à ce schéma que pour réduire les effets du stress on peut agir à deux niveaux :

  1. Sur le temps de récupération
  2. Sur l’intensité de la réaction

Il est même possible par de telles
pratiques d’anticiper sur un stress à venir

Par certaines pratiques (par exemple relaxation psychosomatique), on peut réduire le temps nécessaire pour retrouver un bon niveau d’équilibre, ceci en augmentant la capacité de récupération de la personne. En développant certains réflexes liés à de telles pratiques la personne peut en effet revenir plus rapidement à un son niveau psycho-biologique habituel (homéostasie).

D’autres pratiques associées peuvent réduire l’intensité de la réaction, en aidant la personne à avoir une conscience accrue de ses ressources personnelles et une perception plus claire de la situation.

Il est même possible par de telles pratiques d’anticiper sur un stress à venir. Selon le même principe, on peut se représenter un phénomène de stress sur une journée entière lorsque la personne gère correctement son stress.

Méthode anti stress

(schéma 2)

Là il s’agit d’une situation “normale” d’un phénomène d’adaptation au quotidien. La personne doit faire face à différentes situations en mobilisant ses ressources et parvient ensuite facilement à retrouver son équilibre (schéma 2).

Ce que connaît malheureusement la majorité des personnes dans le monde moderne ressemble plutôt à ceci :

Combattre le stress

(Schéma 3)

On peut voir sur cette courbe, que, ce que l’on pourrait nommer le “NIVEAU MOYEN DE STRESS”, est très élevé par rapport à la courbe (schéma 2). Un événement stressant se produit (remarque désobligeante par exemple) avec la réaction extravertie ou introvertie qui lui est associée, reconnue ou non, suivie d’une phase de récupération, mais à peine la personne a-t-elle le temps de “digérer” l’événement, qu’une nouvelle sollicitation se produit (urgence, contrariété due à une erreur remarquée par exemple etc…) avec sa réaction, phase de récupération et ainsi de suite. La pause repas permettra sans doute de souffler un peu, mais pas suffisamment pour se sentir complètement capable de réinvestir ses ressources.

Bouchon sur le chemin du retour du lieu de travail, risque de retard etc… etc… sont autant de situations qui peuvent s’accumuler et entraîner sur le long terme une lassitude et un épuisement de nos fonctions organiques et psychiques. Une sollicitation trop importante et répétée de nos ressources peut maintenir notre système nerveux dans un état d’alerte permanent et le retour à la “normale” devient beaucoup plus difficile et peut alors nécessiter une mise en repos complet (vacances, arrêt de travail…)

Le temps de récupération est plus ou moins long selon la personne, son âge, sa condition et bien sûr selon l’importance de la réaction. Tout dépend des modes de compensation dont nous disposons pour palier au stress (repos, pratique de relaxation, compensation, soutien etc…).

Dans tous les cas il est important de retrouver aussi vite que possible un bon état d’équilibre physique et mental si nous voulons éviter que le stress devienne chronique car le fait d’être constamment dans un tel état entraîne une fragilisation et une usure de certains organes prédisposant ainsi à la maladie.

bien-etre

Le stress est-il dangereux
pour la santé ?

LES DIFFÉRENTES FORMES DE STRESS

Le stress aigu : 

il est la forme de stress la plus évidente car il apparaît immédiatement au moment où un événement brutal se produit, une explosion par exemple, un bruit violent, une situation d’urgence qui va produire une brusque mobilisation de nos ressources. Dans le cas d’un accident les effets du stress peuvent se ressentir longtemps après, on parle alors de stress post-traumatique.

Le stress “ordinaire” :

Est quant à lui lié aux évènements, aux conditions ou au mode de vie de la plupart d’entre nous : exigences familiales et/ou professionnelles, contexte (bruits …), exigences personnelles (pression) qui peuvent sur le long terme entraîner une “usure” de nos fonctions d’adaptation et entraîner un sentiment, souvent exprimés par beaucoup, d’être “saturé “.

MOYENS ET CONCLUSION

Le stress peut avoir de
graves conséquences sur
notre équilibre et notre santé
aussi bien physique que
mentale

Le stress peut avoir de graves conséquences sur notre équilibre et notre santé aussi bien physique que mentale. Il peut aggraver des tendances préexistantes et saper complètement la confiance en soi si nous n’y prenons pas garde.

Il est indispensable alors de compenser ses effets par différents moyens : sports, loisirs, activités artistiques, en s’entourant de personnes bienveillantes etc…

Mais cela ne suffit pas à supprimer les véritables causes du stress qui sont liées souvent à une mauvaise gestion de nos ressources et à la difficulté à faire la part entre les exigences extérieures et/ou nos exigences personnelles et notre aptitude à y faire face. La prise de repos prolongé est parfois indiquée, mais ne donnera pas non plus à la personne les moyens de gérer correctement son stress sur le long terme.

Une approche thérapeutique par échange verbal peut s’avérer nécessaire pour mettre en place des stratégies appropriées pour apprendre à mieux gérer ses ressources et accéder à une appréciation plus juste de la situation (prise de recul, dédramatisation, reconnaissance de ses ressources).

La méthode "ressources & Actualisation" représente une bonne formule pour palier au stress car elle offre à la personne toute une palette d’outils qui vont de la relaxation psychosomatique par réflexe à des pratiques plus avancées.

Ces pratiques lui permettront alors d’avoir une meilleure appréciation de ses ressources par une plus grande connaissance d’elle-même. L’avantage de cette approche est qu’elle offre une plus grande autonomie. La personne peut en effet acquérir certains réflexes salutaires qui l’aideront au quotidien et sur le long terme. Les pratiques enseignées lui serviront toute sa vie durant, elle pourra les exploiter à volonté et indéfiniment chez elle. Non seulement cette démarche lui permet de retrouver un niveau de stress “normal” ainsi que son équilibre mais aussi de gérer ses potentiels les plus intimes.

Il s’agit d’une démarche à la portée de tous, quel que soit l’âge, le niveau d’instruction, la condition physique ou l’état psychologique (sauf bien sûr pour les pathologies lourdes relevant de la psychiatrie).

Pour clore ce chapitre sur le stress citons le Professeur Graziani

"Les évènements ou transactions stressantes permettent parfois aux individu de découvrir ce qui est important dans leur vie, de tester leurs propres limites, d’utiliser leurs ressources “cachées”, de découvrir le soutien disponible autour d’eux. Ils représentent l’occasion de mettre en place de nouveaux comportements adaptés. Ces avantages ne sont qu’une facette d’une expérience qui est d’abord perçue par le sujet comme négative, faite d’ennuis, de détresse, de souffrance, de tension, de ras-le-bol…

L’individu s’emploie d’abord à trouver des stratégies et des moyens pour modifier ce qui le stresse. Il peut essayer de voir les choses autrement, de minimiser, de relativiser, de fuir, d’attaquer, de demander une aide etc. Il fait, en somme, quelque chose pour répondre aux demandes posées par la transaction stressante. Les possibilités de réponses sont pratiquement infinies. Parfois ce qui est mis en place pour éliminer le stress ne résout pas la situation de façon satisfaisante, et parfois même l’aggrave."

bien-etre

Comment choisir sa méthode anti stress ?

A QUI S’ADRESSER ?

Pour aider l’individu dans sa recherche d’équilibre et de bien-être, mais aussi pour lui permettre de trouver les ressources pour faire face à son existence, satisfaire ses exigences et se réaliser, un grand nombre de démarches ont vu le jour tout au long de l’histoire de l’humanité. Le monde moderne voit également fleurir de nouvelles méthodes souvent puisées dans d’autres cultures, inspirées par certaines traditions ancestrales ou par des découvertes plus modernes. Qu’elles s’adressent au corps ou qu’elles touchent à une dimension plus psychologique voir spirituelle, lorsqu’elles sont utilisées ou transmises avec le seul souci d’aider, avec rigueur et clarté, ces démarches peuvent apporter une aide réellement appréciable.

Souvent elles s’associent, se complètent, s’enrichissent mutuellement et donnent ainsi de précieux outils à la personne pour l’aider à révéler ses talents, ses potentialités et aptitudes et donner ainsi à la vie tout son sens.

Il est donc évident qu’une démarche ne peut, à elle seule, satisfaire complètement aux exigences et aux besoins de l’individu. Certaines seront plus appropriées pour permettre un rééquilibre au niveau du corps, d’autres s’occuperont davantage des causes de ce déséquilibre ou encore proposeront toute une hygiène de vie.

Lorsqu’elles sont réalisées et mise au point avec bon sens et intelligence, toutes ces méthodes représentent autant de voies d’enrichissement personnel, de prise de conscience, de découvertes qui peuvent faciliter ou adoucir notre passage sur terre, lorsqu’elle ne lui donne pas tout simplement un sens réel et profond.

Faut-il qu’elles soient mises entre les mains de praticiens profondément motivés par la relation d’aide, mus par un sens de responsabilité et un sentiment altruiste authentique.

Néanmoins il est toujours utile de comprendre que s’il est aisé de soulager temporairement une angoisse par quelque méthode particulière, la démarche, l’investissement et le temps consacré ne sont plus les mêmes lorsqu’il s’agit d’en éliminer les causes réelles.

LES PRINCIPES ESSENTIELS DE LA DÉMARCHE

Pour qu’une démarche aide l’individu à la fois dans son face à face à l’existence, pour son évolution et/ou pour restaurer son équilibre physique ou psychique, il est indispensable qu’elle tienne compte de plusieurs facteurs :

  • De la réalité ou situation à laquelle la personne se trouve confrontée
  • De la perception, ou représentation, qu’elle en a, qui peut être plus ou moins claire ou plus ou moins consciente.
  • De la réaction produite ou l’attitude adoptée par la personne pour y faire face ou se positionner.
  • Des ressources ou aptitudes, là aussi, plus ou moins conscientes, dont dispose la personne pour faire face ou satisfaire ses exigences.
  • De ses aspirations ou exigences personnelles.

FACE À L’EXISTENCE

Qu’on le veuille ou non la réalité dans laquelle nous baignons et dont nous faisons intrinsèquement partie est en constant changement, en mouvement permanent. L’existence évolue et nous faisons évoluer l’existence par nos changements intérieurs, nos prises de conscience et nos désirs aussi. Seulement nous devons également veiller à préserver notre équilibre et pour cela il nous faut être capable de nous adapter à cette réalité changeante, sans quoi le malaise s’installe, voir la maladie physique et/ou psychique. Autant de troubles, de signes indicateurs d’un déséquilibre entre la réalitéd’une part, nos exigences d’autre part et notre nature profonde.

Aider la personne à se rendre compte de la réalité telle qu’elle est ou de la situation à laquelle elle est confrontée pour lui permettre de mobiliser les ressources appropriées ou choisir un mode de fonctionnement adéquat (repères valides et vérifiables, prise de recul etc…)

Apporter les moyens pour faire la part des choses entre ses propres projections(représentations) et la situation réelle (réflexion, analyse, éveil de l’attention, discernement, sens critique, calme mental, relaxation, pratiques d’imagerie mentale par exemple etc…)

Permettre d’atténuer, voir d’annihiler les réactions trop importantes qui pourraient entraîner une altération des facultés, fragiliser la personne aussi bien sur le plan physique que mental (stress) et mettre en place des modes d’action (ou de non-action) ou des “stratégies” plus appropriés (coping).

Donner les moyens d’accéder à une conscience accrue et plus claire de ses réelles ressources et aptitudes (bilan, prise de conscience, pratiques diverses basées sur la créativité, la concentration, la réflexion, la stimulation) et en faire ainsi une utilisation adéquate...

Aider la personne à reconnaître ses motivations positives, les renforcer (encouragement, prise de conscience, pédagogie, pratiques stimulantes …) et atténuer, voir annihiler les forces antagonistes telles que : peurs, culpabilité, vues erronées etc …

bien-etre

LES IMPÉRATIFS D’UNE DÉMARCHE EFFICACE

  • Offrir des “outils” qui l’aideront aussi bien sur le court que sur le long terme.
  • L’éveil de l’attention, qui est une pratique fondamentale dans le face à face à la vie et pour l’évolution de la conscience de l’individu, l’aidera à éviter la répétition d’erreur et à mieux se rendre compte de processus invalidants.
  • Donner les moyens de restaurer aussi rapidement que possible l’équilibre (allostasie) lorsqu’il a été perturbé et éviter le cumul des effets d’événements stressants (acquisition de réflexes tels que ; la relaxation psychosomatique, relativisation, prise de recul…)
  • Voici énumérés les principaux ingrédients d’une démarche qui puisse donner de véritables clefs pour une existence équilibrée et épanouissante et favoriser santé, bien-être et évolution personnelle.

Article de presse

Après plus de 25 années de recherche, d’application, de mise au point son auteur, Bruno Lallement, a su, dans cette démarche, éviter habilement le piège de la séduction intellectuelle et de l’autoanalyse subversive.

Il est un des rares praticiens dans ce domaine à avoir mis en évidence l’importance et la nécessité de l’éveil de l’attention, indispensable é qui, associée à la relaxation psychosomatique (corps-esprit), fait de cette pratique même une démarche profondément libératrice qui favorise le réveil de nos potentiels les plus profonds.

La méthode a été élaborée avec beaucoup de rigueur, de bon sens et d’à propos. Elle répond à elle seule à un grand nombre de questions relatives à l’accomplissement de soi, et offre une palette d’outils qui ouvre sur un champ de possibilités illimitées.

Son caractère progressif, associé à une structure pédagogique particulièrement claire et simple, rend la démarche facile d’accès et compréhensible par tous.

Une “évidence” résonne dans ces cours d’une grande richesse, évidence qui rime avec justesse, et cordialité.

À chaque étape, on a envie d’en savoir plus tant la méthode suscite l’intérêt et la curiosité sur soi-même. On a envie de pousser plus loin, de franchir chacun des degrés (3 au total) qui composent cette démarche à grands pas, ecirc;me si le respect est mis pour que jamais on ne se sente obligé de poursuivre plus en avant car chaque degré se suffit à lui-même et apporte son lot de bénéfices. Mais, savoir qui nous sommes vraiment vibre à l’unisson avec “essentiel” et “bonheur de vivre”.

Alors on a soif de savoir, soif de comprendre et de vivre pleinement, et surtout comment vivre mieux avec soi-même, puisque telle est la clef qui est proposée ici.

Rien n’est laissé au hasard pour nous aider dans notre recherche, techniques de base fondées sur la relaxation psychosomatique et l’éveil de l’attention, pratiques plus avancées transmises avec une implacable rigueur, pas question en effet de se perdre dans des élucubrations psychophilosophico-spirituelles. La démarche est surtout pleine de bon sens !

Chaque cours est fait d’un “enseignement”, d’une pratique, et d’un échange si besoin est. Et, on repart avec ce qu’il faut pour se souvenir de ce qui a été dit ou pratiqué ; enregistrement, fascicule, questionnaire d’évaluation de la pratique. Le tarif est accesible à tout le monde.

Si elle puise à la source même de la tradition humaine orientale, la méthode “Ressources et Actualisation”n’en est pas moins moderne et actuelle, parfaitement adaptée à notre mode de vie occidental.

POUR RÉCAPITULER, LES PRINCIPES DE LA DÉMARCHE SONT :

Acquisitions de réflexes salutaires (relaxation psychosomatique, entre autres) sous forme d’un cours progressif en 11 étapes (une par semaine) soutenues par une structure pédagogique d’une grande richesse de ton, d’éléments et d’instructions. Pratique qui est associée comme nous l’avons dit plus haut au développement de l’attention, faculté permettant la prise de recul par rapport à soi-même.

Intégration de divers outils où la relaxation sert de base, ce qui permet psychiques les plus profondes à travers des pratiques très élaborées fondées sur : l’acceptation de soi, la relativisation des valeurs (déculpabilisation), la mobilisation des potentiels latents, visualisation, imagerie mentale, renforcement des motivations, confiance en soi (prise de conscience des ressources), reconnaissance de son droit au bien-être, meditations …)

bien-etre

AVANTAGES ET APPLICATIONS DE LA MÉTHODE

  • Apporte une maîtrise complète de la relaxation corps-esprit
  • Favorise l’éveil de l’attention, permettant une perception plus claire de la “réalité en soi”
  • Donne les outils permettant, discernement, sens critique,analyse
  • Permet de rétablir plus rapidement l’homéostasie
  • Structure la pensée
  • Renforce les motivations positives et soutient la personne dans son évolution
  • Ouvre la personne sur des valeurs altruistes (non-ego)
  • Développe le sens du respect de soi
  • Apporte un repos profond et réparateur pour toutes les fonctions physiques et psychiques
  • Apporte un grand nombre d’outils pour élaborer de nouvelles “stratégies” dans le face à face à l’existence
  • Génère bien-être physique et mental
  • Renforce la stabilité de la conscience
  • Permet l’actualisation et l’optimisation des ressources de l’individu
  • Lui permet d’apaiser ses réactions
  • La méthode s’applique à tous les domaines de l’existence :
  • Professionnels, privés, affectifs
  • Gestion du stress
  • Études (préparations aux examens)
  • Préparation à l’accouchement
  • Évolution personnelle
  • Maitrise des émotions
  • Sport …
bien-etre

Interwiew

Comment s’est élaboré cette méthode et sur quelles bases ?

B. Lallement : cette méthode est d’abord le fruit d’une très longue expérience personnelle qui m’a permis de mieux saisir les mécanismes de l’esprit en dehors de toute élaboration mentale. Ce qui est extraordinaire lorsque l’on exerce son propre esprit à la stabilité et au calme c’est qu’il nous offre de nouvelles perspectives, perspectives auxquelles on n’a pas accès en état vigil ordinaire. C’est comme si vous ne voyez qu’un seul côté de la montagne que vous contemplez. Vous pouvez avoir envie d’y grimper, mais vous ne percevez que le côté le plus escarpé, vous êtes alors découragé. Si vous aviez la possibilité de voir la montagne d’en haut, vous verriez tous les autres angles de vue, à ce moment, vous réalisez qu’il est possible en effet d’accéder au sommet plus facilement.Votre perception modifie automatiquement votre comportement.

Il n’est donc pas nécessaire de s’imposer par la force d’agir de telle ou telle façon. C’est ce que nous enseigne de nombreuses traditions. Notre condition humaine ordinaire nous impose de nombreuses limites tout simplement parce que nous n’avons pas conscience ni accès à ces merveilleuses ressources issues de notre nature même d’êtres humains.

Mais est-ce que tout le monde peut accéder à ce genre de réalisation ?

B. Lallement : naturellement, nous possédons tous le pouvoir et les capacités pour entraîner notre esprit, il s’agit simplement de savoir s’y prendre. Notre esprit ne demande qu’à s’éveiller,c’est d’ailleurs dans l’ordre des choses que d’évoluer et de mieux comprendre comment engendrer bien-être et bonheur dans sa vie. C’est la chose la plus légitime qui soit, surtout qu’elle nous rend meilleurs.

"J'ai décidé d'être heureux
parce que c'est bon pour la santé"

Voltaire

bien-etre

Inscrivez-vous [ ci-dessous ] pour découvrir comment utiliser pleinement
vos ressources et capacités

Vous désirez en savoir plus avant de vous décider ? inscrivez-vous sur notre site nous vous enverrons un complément d'information.

---

Pour vous remercier de
nous vous enverrons
un cadeau
de grande valeur qui participera déjà
à votre épanouissement

oOo

Notre politique de confidentialité : L'inscription est gratuite et n'implique aucun engagement de votre part, conformément à la loi tous les messages que vous recevrez comportent un lien de désabonnement pour stopper immédiatement l'envoi de mail de notre part. Vos adresses ne sont jamais utilisées à d'autre fin que celle de vous informer sur la méthode et les activités de note site, elles ne sont jamais revendues ou transmises à un tiers, voir régles de confidentialité.

bien-etre

Votre cadeau de bienvenue :

developpement personnel

Un Ebook Gratuit : "Comment atteindre vos objectifs"

  • Comment réussir avec une seule bonne idée
  • Ce que vous devez absolument savoir pour atteindre vos objectifs
  • La seule vraie cause de l'échec
  • Comment donner de la puissance à vos motivations
  • Le plan de succès

Découvrez également des extraits audio et de nombreux documents Developpement personnel

Développement personnel

logo accomplissement de soi

Ressources Actualisation

Le partenaire de votre bien-être et de votre accomplissement

Gestion du stress, développement personnel, cours de relaxation, connaissance de soi

Bruno Lallement

33 rue du Rosskopf - 67710 Engenthal
Téléphone :0388 332 846

bien-etre
Fermer cette fenetre

Pour nous contacter

Ressources & Actualisation
Bruno Lallement
33 rue du Rosskopf
67710 Engenthal


Par téléphone :

03 88 33 28 46


Par e-mail :

contact@ressources-actualisation.fr