Skip to content

Spiritualité vivante

by accomplissement on septembre 30th, 2010

Vous avez la chance de pouvoir changer votre vie

Je crois en l’interdépendance entre les phénomènes parce qu’elle est une évidence. Pourtant, je constate avec tristesse que peu de gens semblent réaliser ce que cela implique.

Nous ne réalisons pas, en effet, à quel point la loi de cause à effet est patente, à quel point tout ce que nous disons ou faisons, ainsi que notre manière de penser, a des répercussions sur notre vie, le monde et les autres. nous avons le plus souvent une vision à court terme parce que nous voulons satisfaire nos désirs immédiats sans mesurer quelles seront les répercussions à long terme, et le jour où vient le moment de la « récolte », nous ne comprenons pas ce qui nous arrive, pourtant c’est bien nous qui avons semé les graines qui nous ont conduits à cette situation, même si nous ne nous en souvenons plus

Nous vivons comme si chacun d’entre nous était séparé du reste de l’univers alors que l’existence est un tout indissociable et indivisible. Même si nous ne le percevons pas immédiatement, mais ce qui se produit à l’autre bout de la planète nous affecte. La preuve en est ; aujourd’hui plus personne ne nie le réchauffement de la planète et à quel point notre conduite passée y est pour quelque chose.

Les sages ont enseigné cette réalité depuis la nuit des temps et nous ont maintes fois mis en garde pour que nous agissions plus consciemment, pour que nos actes, nos pensées et nos paroles soient en accord avec nos désirs et notre aspiration au bonheur.

Il ne s’agit plus de morale, de bien et de mal, mais de cohérence ; nous ne pouvons désirer une chose et cultiver son contraire.

Je reçois tant de demande de personnes qui voudraient être enfin heureuse, avoir une vie réussie alors qu’en même temps elles continuent à cultiver, sans toujours s’en rendre compte, l’envie, la colère, voir la haine, sans en être consciente parfois, elles portent en elles les graines du mépris de soi et des autres, de la jalousie, de l’orgueil et de la convoitise. En surface elles voudraient être heureuses, mais en profondeur la peur et le pessimisme les maintiennent dans la souffrance. Elles continuent ainsi à créer et entretenir leur propre malheur.

La tâche n’est certes pas aisée, mais elle sera d’autant plus difficile que nous attendons et rajoutons encore et encore à cette souffrance. La plupart d’entre nous continuent à vivre en accaparant leurs énergies et leurs forces pour paraitre et pour survivre, au lieu de vivre et cultiver tout ce qui conduirait leur existence vers davantage d’harmonie et de paix.

Chaque graine de colère, de mépris, de doute, de peur ne fait qu’entretenir nos difficultés.

Si les gens de ce monde auquel nous participons tout réalisaient enfin l’utilité d’une saine pratique au quotidien, leur vie en serait profondément changée et forcément celle de tous ceux qu’ils côtoient.

Beaucoup se demandent si ce siècle « sera spirituel ou non », mais je crois que cette question n’a pas de sens si nous ne nous mettons pas en route pour rendre notre vie meilleure.

Les mêmes causes produiront toujours les mêmes effets, notre vie n’a donc pas de raison de changer ou de s’améliorer si nous continuons à penser et agir de la même façon.

Bruno Lallement concepteur de la méthode Ressources & Actualisation

107 Comments
  1. Manon permalink

    Il est difficile de pardonner à la personne qui nous as fait du mal. C’est cela qui alimente souvent notre colère et notre haine en nous. La colère de « un » je ne me suis pas défendu et de « deux » la haine que j’ai envers cette personne. De me pardonner en premier lieu, je crois que je ferai un grand pas vers la spiritualité et la foi en moi que j’ai égaré.

    Merci M. Lallemand de m’alimenter de positivisme.

  2. Arlyne permalink

    Bonjour, je viens de vous lire et je suis en accord avec ce que vous dites.
    la vie est comme un jardin, si vous plantez des patates faut pas s’attendre a récolter des tomates.
    On récolte toujours ce que l’on sème.
    Vous ne pouvez changer les autres , seulement vous êtes responsable de votre personne et de votre bonheur, ne pas avoir d’attente envers les autres, de commencer vous même a travailler pour votre bonheur et les autres tranquillement risque de vous aider sans même le savoir, car vous allez dégager un petit quelque chose de plus qui leurs donnera le goût de faire des choses pour vous.
    Passez une bonne journée a tous.

  3. tia permalink

    Pardonner,c bien là toute la difficulté!En effet , je pense qu’il faut bien définir ce terme car ça prête à confusion parfois!Est-ce renier nos sentiments négatifs envers les personnes qui nous ont fait du mal!Nous pensons que c injustes ce qu’ils nous ont fait subir et d’un coup des ressentiments , des rancoeurs…nous envahissent!Mais on se rend compte qu’au fil du temps cela nous pourri la vie!Cela nous aigri et nous rend agréssif…
    Mais alors que faire ? Accepter l’existence de ces sentiments en nous, et travailler dans le but de dépasser tout ça pour retrouver une certaine sérénité?
    Je trouve cette deuxième version mérite réflexion!!

  4. christian permalink

    bonjour à tous.
    éccouter, partager, apprendre. ça aide.
    je pense que savoir se voir en les autres aide à surmonter plusieurs obstacles.

  5. Kathy permalink

    Je répond à Tia: c’est difficile dans le monde dans lequel nous vivons de ne pas avoir des gens coléreux autour de nous. Quand cela m’arrive,
    je les laisse avec leur colère car ce sont des pompes-énergie si l’on entre dans leur jeu.De ce fait, je me sens sereine (cela demande de la pratique)
    Mon secret : Dans la mesure du possible, je change de pièce…

  6. uferine permalink

    je pense que les sentiments negatives tel la colere ; la jalousie ont des flammes d un feu volcanique si on arrive pas a s endebarasser .ils vont nous detruire nous meme avant quils arrivent a detruire l autrui a qui on les oriente pour se venger

  7. Sylvie. permalink

    Bonsoir Bruno,
    c’est vous qui avez tout compris, un grand merci
    pour cet enseignement, je vais continuer sur ce chemin qui va vers la liberté.Avec de la patience et de la persévérance.
    C’est tellement vrai.
    Sylvie.

Leave a Reply

Note: XHTML is allowed. Your email address will never be published.

Subscribe to this comment feed via RSS