Skip to content

La lutte contre les sectes par Bruno Lallement

by accomplissement on septembre 23rd, 2010

You are currently browsing comments. If you would like to return to the full story, you can read the full entry here: “La lutte contre les sectes par Bruno Lallement”.

127 Comments
  1. Shérif permalink

    Sans commentaire!!!
    le point de vue de Bruno est confirmé par la citation de Bouddha!
    « Vous devez penser et voir par vous-même, ne vous contentez pas de croire ce que je vous dis, vous devez vous efforcer à le vérifier par vous-même. Vous devez remettre en question mes propres enseignements »

    Merci!

  2. Bonjour à tous,
    J’ai lu avec attention votre texte Bruno et je vous en remerci, ainsi que tous les commentaires .
    D’accord ou pas avec tous il n’en résulte pas moins, que chacun détient sa vérité.
    Je fais partie d’un groupe de parole, où nous avons l’habitude d’essayer ceci « aime toi toi même, pour mieux aimer les autres » et je pense que s’aimer soi même c’est aussi se donner une nourriture saine, pas seulement alimentaire mais culturelle et spirituelle : et oui LA CONNAISSANCE.
    Dès le plus jeune âge, nous apprenons à marcher, puis à l’école les premières connaissances arrivent plus ou moins forcées, mais nécesssaires pour la plupart d’entre nous, nos parents nous apprennent ou non le libre arbitre, et plus tard, libre à nous d’apprendre à respirer, d’apprendre à apprendre, d’apprendre à transmettre, d’apprendre à vivre pour apprendre à mourir….
    Votre enseignement m’a attiré car vous respectiez mon libre arbitre, mon rythme, et je n’en suis qu’au balbutiements….
    Le sectarisme est partout autour de nous et en nous, réfléchissons à cela… il ne vient pas forcément des autres, quelqu’un a parlé de l’effet miroir ?

    Personne n’ose parler du mariage et pourtant des millions de personnes sont engluées dans cette « secte », vos enseignements devrait les aider à en sortir et vivre le mariage comme un choix plein et épanouissant.

    Juste une remarque brève, une piste de réfléxion supplémentaire à toutes vos interventions très interrésantes.

  3. palmer permalink

    bien vu, bien dit! merci!

  4. Véronique (Belgique) permalink

    Bonjour Bruno,

    Je suis tout à fait d’accord avec vous. Malheureusement, je suis entourée de certaines personnes de ma famille directe qui sont persuadés que je fais partie de secte et qui de ce fait ne me laissent toujours pas vivre ma vie. Avant je faisais toujours ce qu’ils voulaient que je fasse et je leur obéissais comme un gentil petit mouton blanc. Maintenant j’ai repris ma confiance en moi et je suis ma propre voie et cela va jusqu’au changement professionnel étant donné que le travail que je faisais (qui était très sécuritaire) ne m’apportait plus rien mais surtout il m’était impossible d’y être simplement moi-même. J’ai osé y exprimer mes émotions et cela s’est retourné contre moi comme quoi on ne pouvait plus tolérer un tel éclat de ma part. Je ne sais pas être une machine tous les jours alors je me rebelle et je cherche une solution pour quitter ce travail. Mon employeur n’est autre que l’Etat Belge tout simplement.
    J’ai toujours tout mis en pratique ce que j’apprenais pour le vérifier dans la vie réelle. J’ai fait des erreurs mais maintenant je ne vais plus les faire car je sais à qui je peux faire confiance et à qui je ne peux pas faire confiance. Excellente continuation à tous et encore Bravo. Amitié. Véronique

  5. C’est super de lire tous ces commentaires. J’apprends plein de choses.Je suis heureuse comme tout. J’apprends ma liberté, moi qui aie été élevée chez les soeurs catholiques presque jusqu’à ma majorité. Ou l’obéissance était de rigueur. Encore aujourd’hui, je suis incapable d’aller au cinéma ou ailleurs toute seule. J’ai un certain âge, bientôt ça sera un âge certain. Bref, les institutions religieuses qu’est-ce que c’est ? J’ai vécue mon enfance, mon adolescence et une partie de ma vie de femme en obéissant comme un mouton de pan urge. MERCI !

  6. Michèle Lévy permalink

    Bonsoir Bruno. Votre article dit des choses très justes. Pour ma part, j’ai constaté aussi qu’à partir du moment où l’on essaie simplement d’instaurer une relation basée sur une recherche d’harmonie avec des personnes qui ont un fort ego et sont souvent dans le calcul et l’absence d’authenticité, très souvent, ces personnes pensent qu’on fait partie d’une secte!!
    Merci Bruno, pour votre site et vos messages.

  7. BARBE permalink

    Véronique.
    « Comment lutter contre les sectes »
    Je suis entièrement de votre avis. Dans cette société, nous devrions pouvoir donner à nos enfants dès le début de l’apprentissage de la vie un enseignement avec tous les outils aussi bien au sein de la famille que dans nos écoles, avec des valeurs de respect de soi et des autres de tolérance, d’ouverture d’esprit qui puisse leur permettre de devenir des libre penseurs. (Les religions pour ma part son des contitionnements. La foi c’est certain aide à surmonter les épreuves). J’ai été baptisée catholique et suis allée au cathéchisme. Je suis toute avec le Christ et l’admire, ai toujours essayé de suivre de suivre ses enseignements. Je suis les émissions boudhistes à la télé le dimanche matin et y trouve ce que je cherche. J’ai toujours été une fille rebelle au fond de moi-même, je n’aime pas les contraintes ni les chaînes. Par contre je suis tout à fait à l’aise avec le livre de Bruno que je viens de découvrir.

  8. testa permalink

    bonsoir tout le monde
    mais bien sur que tu as raison sur toute la ligne Bruno mais si fallait relever toutes ces cas de figures on en finirais pas,pour moi cela est très simple :je renifle les gens avec qui l échange va me sembler intéressant sinon je passe tout simplement mon chemin ; j ai suffisamment donner de mon énergie avec ce genre de personnes pour ne plus m y attarder et même s il m arrive de me tromper et bien ce n est grave du tout je ferais mieux a l avenir et c est tout.
    allez bonne continuation a vous tous
    bonsoir tout le monde

  9. chantal permalink

    Cher Bruno,

    J’adhère totalement à tout ce que tu exprimes dans ton article. Ton enseignement nous apprend à être autonomes, c’est pour cela que je l’apprécie beaucoup.
    Bien à toi,
    chantal

  10. Claudette PEYVEL permalink

    je partage entièrement votre opinion .
    Le regard nouveau, le changement que je suis en train d’entreprendre grâce à votre formation m’incitent à m’en inspirer sur le plan éducatif avec mes petits enfants puisque mes enfants ont tous quitté la maison. Ce qui ne m’empêche pas de dire ce que je pense lors de conversations au sujet de la santé, la religion ou autre. Merci pour votre sincérité, votre générosité

  11. valerie permalink

    Merci Bruno, que dire de plus…….

    Les règles imposées légalisées par nos sociétés dites modernes sont-elles si loin des sectes???
    Le problème reste pourtant simple : toute personne qui insite à l’idolatration est un risque potentiel pour l’individu.
    Avoir confiance en soi, ecouter ses ressentis, les comprendre en écartant toute influance extérieure ne serait-ce pas un bon moyen de ne plus alimenter tout individu de type sectaire?
    Que dire de l’influence médiatique exercée sur chacun d’entre nous???
    Ce ne sont que des pistes de réflexion mais je suis très heureuse aujourd’hui de prendre pas à pas de la distance par rapport à tout cela et de percevoir le monde d’une autre manière par MOI Meme.
    Merci Bruno et tous ceux qui m’ont mise face à moi même, le tout est d’oser se regarder en face. Qu’en pensez-vous?

    Valerie

  12. beingar permalink

    Bonjour Bruno,
    Ce que vous dites est vrai mais,en Afrique avec la pauvreté,le terrain est trop propice; le plus souvent ils proposent l’argent pour gagner les gens vers la mort.Ces genres d’informations sont les bienvenues ,malheureusement un grand nombre ne peut bénéficier.Nous continuerons la sensibilisation.
    Je vous salut

  13. kat permalink

    bonjours bruno et bonjours à tous,
    juste pour dire merci bruno de tous ce que tu nous enseigne, tu nous apprends à voir la vie positivement malgré tous ce que l’on doit traverser même négatif,moi aussi beaucoup de monde autours de moi pense que je fais partie d’une secte !!pourquoi? simplement parce que j’étais quelqu’un assez négative sur tout mais que depuis que je te lis bruno je sais trouver du positif même dans le négatif que je suis zen et bien dans ma peau quoiqu’il m’arrive !alors on pense que j’ai rejoind une secte ou que je fume des drogues quelquonques! et c’est la que je donne l’adresse de ton site pour qu’ils constatent d’eux même, le bien que ça fait ! ce qui ne prenne même pas la peine d’aller voir le site alors me dis que leur bonheur c’est de critiquer et sont jaloux du bien être que je dégage depuis que je te lis,et je leur souhaite de te lire un jour pour apprendre à être aussi bien que je le suis aujourd’hui . alors encore grand merci à toi bruno et aussi grand respect pour ton parcours .

  14. connan permalink

    effectivement je pense que l’inconnu peut faire peur. Comme j’ai entrepris un travail sur moi j’ai au fil des années, coupé toutes emprises et j’ai de plus en plus de convictions personnelles. Je me laisse de moins en moins influencer sauf si c’est une influence qui me permet d’évoluer.
    Cordialement
    Maryannick

  15. NADINE permalink

    Bonsoir merci pour cette analyse c’est vrai que tout ce qu’on ne connait pas fait peur si on est curieux et que l’on cherche à comprendre ou à étudier de nouvelles perspectives qui ne sont pas dans la logique de notre temps on est obligé de cacher ce que l’on fait pour ne pas etre vu comme quelqu’un d’anormal et je trouve cela dommage.On ne peut pas emettre d’opinion sur quelque chose si on ne le connait pas ou que l’on ne la pas étudier ou pratiquer or de nos jours la critique est tellement facile!!!!

  16. kat permalink

    suis d’accord avec valérie, le plus dure c’est de se mettre face à soit même! mais quand on sait le faire on comprend beaucoup de chose autour de nous,et on voit la vie différamment et positivement.La vie actuelle et moderne est une forme de secte elle même,la médiatisation est trés négative je travaille dans le commerce les clientes qui entrent dans chez moi les plus négatives, sont ceux et celles qui mangent les informations télévisées les nouvelles dans les journeaux ect…depuis que je me suis coupée du monde médiatique tv,radio,journaux,je me sens trés bien je ne fais pas l’autruche je c’est que le monde va mal,mais c pas en me nourrissant d’image négative que je cela changera,alors je nécoute que de la musique zen et non tout ces nouvelles négatives du monde, et en étant positive je pense amener quelques instants positifs à ce qui m’entoure .

  17. isabelle permalink

    La peur est vraiment la source de ce genre de raisonnement ,les gens devraient pourtant réfléchir sur le fait que les sectes rendent les êtres dépendant et qu’ils sont conditionnées par leur gourou.

    Alors que la sophrologie ou le dev. perso crée l’indépendance de l’être ,la liberté de pensée et d’agir selon c’est propre valeurs et que chaque être est UNIQUE et c’est ce qui fait la richesse de ce monde.

    Quant au personnes qui parlent de la sophro comme une secte sans n’en n’avoir jamais pratiqué et en plus qui ne savent même pas argumenter leur propos , je trouve cela pitoyable ..!…cela manque d’ouverture d’esprit non?

    merci à vous tous et à Bruno plus particulièrement.

  18. DEVEMY permalink

    Avec l’outil internet où vous trouvez de tout et de n’importe quoi, des forums en tout genre attisent une peur irraisonnée sur tout ce qui pourrait ressembler de près ou de loin à une « secte » sans vraiment vérifier le bien fondé de leurs affirmations. J’ai donc lu entièrement l’un de ces forums qui faisait effectivement « peur ». Je pense que rien qu’en lisant le début beaucoup devait déjà se faire une »opinion » rejoignant l’avis général qu’il s’agissait effectivement d’une secte. Et puis en continuant la lecture je trouvais de plus en plus absurde ces affirmations. C’était tellement incompréhensible et les exemples donnés n’avaient rien à voir avec la réalité de ce que je connaissais.
    Je reste persuadée que dans chacun d’entre nous, des doutes subsistent tant que nous n’avons pas vérifiés mais l’effet de groupe est terrifiant et suffit à faire taire ce que l’on ressent intérieurement. La peur de l’inconnu conduit la majorité des personnes à adhérer « au pire ». Nous avons tellement de doutes que d’adhérer au plus grand nombre nous confortent.
    Je démarre l’accomplissement de soi et j’en suis très heureuse. Je découvre des personnes qui semblent vouloir être bien dans leur vie et cela me réjouit. J’espère bientôt en faire profiter mon entourage. Je les ai suffisamment fait souffrir avec mon agressivité et mon autorité qui était en fait une insatisfaction personnelle.

  19. Il y a des sectes qui ont réussi et qui ont pignon sur rue depuis bien longtemps…
    Et tout le monde trouve cela très bien…

  20. Les sectes visent à coup sure, toutes les personnes qui sont en quête de quelque chose. Les gens qui sont perdu, qui n’ont plus rien et qui espère trouver dans ces lieux, un espoir ou un soutien qui leurs manquent cruellement.
    Ceci étant, si l’on a confiance en la vie et en soi, on n’a pas besoin de rentrer dans une secte ou dans une religion quelconque. Les personnes se trouvant sous l’influence des gourous, perdent leur liberté, leur libre arbitre pour devenir esclave de croyances qui n’ont pas lieu d’être.
    La religion n’est-elle pas une façon de croire en quelqu’un et donc de part le fait de rentrer dans le cercle vicieux des croyances qui nous mènent directement dans la direction opposée qui est notre bien-être et notre accomplissement ?

  21. Bonjour,
    Une vérité s’impose concernant les aides d’évolution que l’on peut recevoir: un vrai guide nous rend toujours plus libre nous ouvrant davantage à la connaissance de soi pour nous permettre de vivre seul avec davantage de conscience.
    Récemment on m’a fait le cadeau suivant:
    il résume assez bien cette sérénité que l’on peut ressentir en appliquant chaque principe!
    Quelle liberté en tous cas et quelle légèreté dans nos rapports aux autres…à méditer avec gourmandise!
    Jean-Noël

    « LES QUATRE ACCORDS TOLTÈQUES » de Miguel RUIZ

    Les quatre accords en question se résument à :

    1) Que votre parole soit impeccable.
    Parlez avec intégrité, ne dites que ce que vous pensez.
    N’utilisez pas la parole contre vous-même, ni pour médire d’autrui

    2) Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle.
    Ce que les autres disent et font n’est qu’une projection de leur propre réalité, de leur rêve.
    Lorsque vous êtes immunisé contre cela, vous n’êtes plus victime de souffrances inutiles.

    3) Ne faites pas de suppositions.
    Ayez le courage de poser des questions et d’exprimer vos vrais désirs.
    Communiquez clairement avec les autres pour éviter tristesse, malentendus et drames.

    4) Faites toujours de votre mieux.
    Votre « mieux » change d’instant en instant.
    Quelles que soient les circonstances faites simplement de votre mieux et vous éviterez de vous juger, de vous culpabiliser et d’avoir des regrets.

    5) Le cinquième accord Toltèque
    Soyez sceptique, mais apprenez à écouter
    Ne vous croyez pas vous même, ni personne d’autre.
    Utilisez la force du doute pour remettre en question tout ce que vous entendez : est ce vraiment la vérité ?
    Écoutez l’intention qui sous-tend les mots et vous comprendrez le véritable message.

  22. pierre wattebled permalink

    Rendez-vous de l’Ego avec Soi à la recherche du meilleur équilibre possible dans l’essentielle cohabitaion humaine, il nécessite de
    se bien connaître sans aucun brouillage. Est-ce si simple ? Non, évidemment, mais c’est l’effort souhaité pour y accéder. Fort de cette conscience de soi qui exclut toutes craintes de se présenter tels que nous sommes, nous simplifions sûrement la perception d’autrui envers nous; autrui nous percevra avec ses propres filtres , certes, mais avec justesse.
    Bref, dans cet état d’esprit conforté, l’approche sectaire se trouvera vite en difficulté, mais il n’est jamais inutile d’appeler à la prudence.
    Au terme de cette réflexion qui met en exergue cette vérité en chacun de nous, parfois en contradiction, nou voyions bien qu’il convient de percevoir le plus finement possible où se situe ce point d’équilibre.
    Il y a eu ce temps où les jeunes philosophes ont décidés de contredire les anciens, ou tout au moins de ne pas se ranger systématiquement à leurs conclusions; l’opposition mesurée aux maîtres oblige ces derniers à rechercher plus avant et à s’interroger sur de nouveaux concepts.
    Il est à regretter les manipulations des sectes dont le pouvoir pécuniare s’affiche sans vergogne..
    Article trés interessant.

    Pierre WATTEBLED

  23. Mue permalink

    Bonsoir à tous,

    « Vous devez penser et voir par vous-même, ne vous contentez pas de croire ce que je vous dis, vous devez vous efforcer à le vérifier par vous-même. Vous devez remettre en question mes propres enseignements »
    Tout à fait d’accord mais ce n’est pas du tout le modèle d’apprentissage qui existe en France. Bien au contraire, on formate les esprits et rare sont les professeurs qui apprennent à apprendre !Dans le livre « surmonter les émotions destructrices : un dialogue avec le DalaÏ-Lama de Daniel Goleman, on y parle d’un programme éducatif très intéressant qui s’appelle PATHS (Promoting Alternative Thinking Strategies) p. 463 qui n’a pas encore été testé en France. Il s’agit de réguler les émotions des enfants pour améliorer leur faculté à penser. Livre très intéressant qui me procure personnellement un bien-être.
    Quant à la confiance en soi, comment la gagner lorsque l’on est persuadée qu’il n’existe pas de vérité absolue ?

  24. Bonsoir Bruno,
    Je vis à l’intérieur d’une des plus grandes sectes du monde puisque je vis en pays musulman. La majorité des humains a besoin de se reconnaitre dans une communauté où il est simple de suivre une croyance dont tout le monde dépend.
    En Europe le christianisme était identique. Nous avons eu la chance de faire des études et d’aborder la philosophie qui nous a fait remettre en questions une partie des croyances et surtout les pratiques de cette religion.
    Ce qui fait peur à ces gens c’est de retomber dans une autre forme de communauté où tout le monde pense pareil où on leur dicterait une façon de penser et en plus qui coûte cher comme nous le montre certaines sectes dont on entend parler dans les médias. Nombreux ont quitté le christianisme par mode ou par commodité mais pas forcément par conviction personnelle et ils se défendent de retourner dans toutes choses qui lui ressembleraient. Par contre les jeunes qui n’ont connu aucune religion mais auxquels on a rien enseigner de la vie peuvent être des proies pour les sectes.
    Malheureusement, trop de personnes vivent une vie « terre à terre », sans jamais se poser de questions , mènent une vie matérialiste, ont peur du lendemain , de l’imprévu et de la mort.
    Il y a bien longtemps que ma vie dans le désert et dans une autre culture m’a amenée à voir les choses différemment et à me poser des questions. Seule, j’étais arrivée à comprendre ce que vous enseigner mais je n’étais pas toujours sûre de moi. Je continuais à faire des erreurs.
    Même, si je n’ai pas eu le temps de finir le programme de développement personnel (excusez-moi, Bruno) vos livres et cours gratuits réguliers m’ont beaucoup aider à croire en moi. Je vous en remercie et je remercie internet qui me permet d’être en connection avec vous.
    Merci Bruno de m’avoir apporter et fignoler cet enseignement car dorénavant c’est plus facile de communiquer cela à mes enfants car vous avez de très bons exemples, les adages, les anecdotes sont un bon appui .
    Moi qui suis si loin de vous, je n’ai jamais eu l’impression de rentrer dans une secte. Pour suivre ces cours, il faut déjà être préparée psychologiquement, ou voir des exemples auprès de soi. Le jour où 50% de la population aura compris, nous vivrons dans un monde meilleur mais la grande question est :quand?
    Merci encore,
    Françoise

  25. Lakhal permalink

    Je me demande ce que représente le boudha pour vous ?
    Pour moi il n y a qu’un seul Dieu qui dirige tout l’univers, la terre et son contenu n’est qu’un miniscule planète au milieu du cosmos. L’homme n’a pas le choix il est emprisonné sur terre qu’il le veuille ou non, il ne peut pas quitter celle-ci quelle que soit les efforts qu’il déploit. Avant de rejeter ses croyaces, il doit méditer sur sa propre nature et sur l’ordre qui regne dans l’univers qui n’a pas de limites.
    Sa vie tient à un fil, s’il lui manque un seul élément dont il à besoin pour vivre (comme l’air, l’eau, la chaleur) il meurt. Donc il doit remercier Dieu des richesses et de la bonté qui lui a offert.

  26. Tullio permalink

    .
    Dans le monde existe un nombre illimités de croyances religieux ou non, on ne peut pas nous battre sans cesse contre ces divergence d’opinions non ?
    Je suis d’accord avec vous ; apprenons d’abord à nos enfants la confiance en eux même, l’estime et le respect pour soi ; ça devrait être une discipline ; un enseignement instinctif pour nous parents de leurs transmettre cette grande richesse que la vie nous offre si généreusement.
    Merci Bruno

  27. Irène permalink

    Bonjour Bruno,
    Très intéressant votre article sur les sectes. De nos jours, la plupart des médecines douces et sciences parallèles sont cataloguées comme sectes par certains, alors que,comme vous le dites Bruno, cela dépend des praticiens et des enseignants. Il y a un grand pas à faire pour une ouverture d’esprit plus large dans ces domaines,,,.
    Je trouve que les premières sectes pour moi sont toutes les religions car elles imposent aux enfants dès leur plus jeune âge des tas de rituels, des prières etc…
    J’ai été baptisée catholique car mon père était catholique, ma mère était protestante. Ceci dit, j’étais ravie à l’époque où mes parents ont divorcé d’aller à ,l’église tous les dimanches. Le prêtre qui est un homme formidable a joué le rôle de psy pour moi lors de cette période bouleversante de mon enfance. Mais, je me rappelle que je récitais très vite comme un perroquet les prières données en ,
    pénitence sans trop comprendre vraiment ce que je disais et repartait soulagée, le coeur léger car on m’avait pardonné « mes bêtises  » de la semaine. En fait, j’étais surtout heureuse de rencontrer ce brave homme qui m’apportait du bien être et remplaçait ce père que je ne voyais pas ou très peu. Ce prêtre m’a mariée 20 ans plus tard, j’étais ravie que ce soit lui. Au hasard d’une fête, j’ai pu lui présenter ma famille il y a quelques années. Je dois dire que j’ai toujours été plus attachée à cette personne qui m’a beaucoup apportée qu’à la religion catholique elle-même.
    D’ailleurs aujourd’hui,je lis les livres du Dalai Lama et suis en harmonie avec moi-même grâce à ses enseignements car j’ai choisi moi-même cette voie.

  28. CAROLINE permalink

    Bonsoir à toutes et à tous,
    vastes sujets, à un moment de ma vie ou j’ai pris conscience que je devais prendre conscience et position, j’ai décidé de suivre une thérapie. là je me déconstruisais, je laissais certaines croyances, donc je devais me trouver mes repères je traversais une période difficile et là ma thérapeute m’a fait une suggestion que j’ai suivi sauf que je n’ai pas assumé car je ne me reconnaissais dans l’attitude que j’avais adopté, j’étais mal à lèse mais perdu dans ma façon d’agir. Alors là se pose la question, la thérapeute est elle un gourou? avec le temps j’ai trouvé ma réponse, la thérapeute m’a orienté vers ce que j’avais au fond de moi mais que je pouvais pas mettre en pratique à ce moment . alors ….
    je suis heureuse du résultat mais la façon de faire ne me correspondait pas mais peut être fallait il que je passe par cette étape pour m’affirmer et affirmer ce que je souhaitais. par rapport au secte je pense que s’il en existe c’est que cela correspond à ce que certaines personnes ont à vivre attention je ne fais pas l’apologie je trouve cela irrespectueux envers l’individu, mais s’ils ont regarde cela du point de vue de la loi d’attraction cela a un sens. la société dans tout cela n’est elle pas une secte, ou l’on formate notre pensée dans les journaux, la pub conditionne nos pulsions d’achats avec ses messages et la question que je me pose la société qui l’a fabriqué, est que l’on ne peut pas faire autrement en mettant l’humain au centre ainsi que dans la médecine et la façon qu’elle a d’abordé le corps et nous notre façon que nous avons de voir la société est ce que nous sommes vraiment libre de nos pensées ? je reprends toujours des exemples extrait d’un livre d’étude sur les préjugés. par exemple l’auteur a pu constaté qu’en Amérique les directeurs de très grande entreprise étaient tous d’une taille de plus d’un mètre quatre vingt même s’ils étaient incompétents avérés, en France, les femmes jolies obtenaient des postes important même si elles en avaient pas les compétences, il est impossible d’être jolie et intelligente ….je pourrais vous en donner d’autres.
    vivons nous dans une matrice que nous avons fabriqué pour nous donner du pouvoir sur l’autre, la compétition que l’on enseigne aux enfants des le plus jeunes ages..
    merci Bruno pour cette espace.

  29. Irène permalink

    Je me sens plus en harmonie avec les enseignements du Dalai Lama car j’ai choisi moi-même cette voie.
    Ceci dit cela aurait pu en être une autre…

  30. charles permalink

    Vraiment…..MERCI du fond du coeur

  31. Irène permalink

    En fait, je concluerai en disant que l’important est de toujours rester soi-même, de ne pas se laisser influencer par qui que ce soit pour notre manière de penser ou d’agir afin de ne pas tomber dans les mains d’un gourou ou dans les mains d’une secte.
    Vos cours gratuits et votre e-book sont d’une grande richesse Bruno.
    MERCI

  32. Paul permalink

    je reprends les commentaires se Véro; « Les règles imposées légalisées par nos sociétés dites modernes sont-elles si loin des sectes???
    Le problème reste pourtant simple : toute personne qui insite à l’idolatration est un risque potentiel pour l’individu.
    Avoir confiance en soi, ecouter ses ressentis, les comprendre en écartant toute influance extérieure ne serait-ce pas un bon moyen de ne plus alimenter tout individu de type sectaire?
    Que dire de l’influence médiatique exercée sur chacun d’entre nous??? »…
    Oui, biensûr il faut un certain ordre social. comme plusieurs auteurs des commentaires ci dessus, j’ai vécu une partie de mon enfance dans un milieu (internat) rigoureusement catholique et pratiquant. Des membres de famille ont eu une telle influence sur moi dans ce sens; je les ai fuis! je pense que quand on interdit de penser par soi même, on exerce une influence sectaire, à un point où tout ce qui n’est pas concordant avec la / les pensées imposées est vu comme étrange, pas compris, et on se demande très vite ce qui se cache derrière cet inconnu; une secte? Bien vu Bruno, dans une secte on ne laisse pas à l’autre l’espace pour faire ses propres expériences. Et comme on ne pense pas comme les autres, on est carrément  » rejeté » [vécu]. Il n’y a en effet pas la place pour faire ses propres expériences et construire ses propres idées.
    Paul

  33. Irène permalink

    Il est évident que l’ignorance d’un sujet engendre une certaine peur parfois chez des personnes,sans fondement.
    Un jour, je me rendai chez un praticien de médecine allopatique et lui parlai de l’acupuncture . Il me dit « l’acupuncture ok j’y crois car on a plus de recul c’est ancien mais l’homéopathie c’est du pipo car on n’a pas assez de recul »
    J’en parle à mon médecin acupuncteur qui me répond  » et le cancer on n’a pas de recul non plus »…Qui a raison ou qui a tort c’est bien là la question. Qui,est sectaire ?

  34. Irène permalink

    Dans la vie chaque individu nait avec un libre arbitre et il est primordial de le conserver afin de ne pas être une proie facile pour les sectes.

  35. Irène permalink

    Quel bel outil de développement personnel vous nous donnez Bruno par le fait de pouvoir nous exprimer en toute liberté sur ce grand sujet

    MERCI pour votre grande générosité et tenez bon le développement personnel a de beaux jours devant lui surtout avec un bon praticien comme vous !

  36. hassan el haimer permalink

    Bonsoir
    S’endoctriner,adhérer à des croyances, à des formes de pensées c’est signer son esclavage à vie .Autrerment dit ,on a plus de liberté de choisir notre vie.Pour cela on doit soumettre tout ce qu »on reçoit à la lumière de la logique et trier ce qu’il convient de faire ou non et apprendre à penser par soi-même.
    Beaucoup d’ouvrages de psychologie ,de psychiatrie pour ne citer que ceux-là rendent la vie invivable avec leurs concepts auxquels on s »identifie sans s’en rendre
    compte.

  37. Bonsoir Bruno ainsi qu’à votre équipe,

    Bien…. le sectarisme ! Regardons autour de nous et… c’est-là, tout partout ! J’avancerais même ma réflexion à dire que les médias nous bombardent constamment de micro-sectes… ex. : avec ce shampooing.. de telle marque, vos cheveux retrouveront leur santé ; portez ce vêtement et on vous remarquera enfin! …etc… Ouais, c’est pousser loin.. mais dans le microcosme se retrouve le macrocosme !

    Cependant, tant que la secte ne constitue pas un désiquilibre au niveau des valeurs morales et bien c’est, à mon avis, sans problème. Regardez par exemples les fraternités pour les personnes au prises avec des dépendances… comme les alcooliques anonymes, les narcotiques anonymes, etc… Ces fraternités peuvent aussi paraître sectaires mais en bout de ligne, n’occasionnent rien de dommageable envers les autres. Les églises, les temples bouddhistes et autres… en bref TOUT CE QUI N’INCITE PAS À LA VIOLENCE ENVERS LES AUTRES… alors c’est ok ! soyez en prière, en méditation ou autre… et en paix !

    Cependant, une religion ou quoi que ce soit d’autre, qui programme les individus à devenir complètement accros et à croire aveuglément que des offenses graves faites à d’autres humains soient la volonté d’un Dieu quelconque ou encore dans la nature des choses… bien là.. ATTENTION ! Ce n’est plus du tout pacifique. Il y a matière à réagir ! Oui ! Sans violence, mais avec vigueur !

    Personnellement, j’adhère à la notion de ce que prône l’Hindouisme à savoir que le monde n’est qu’une illusion appelée Maya… je ne peux m’empêcher de penser à toutes les personnes qui ont des enfants et alors-là, j’ose dire qu’il faut réagir.. Oui réagir, non par la violence mais par une protestation ferme. Que ce soit en assistant aux rencontres de vos élus, en signant des pétitions ou autres idées qui m’échappent.

    Le sujet est tellement complexe qu’il y aurait des pages entières à écrire… car tant que les êtres humains n’auront acquis une conscience plus éclairée, nous pourrons débattre à n’en plus finir sur toutes ces malheureuses différences.

    Cordialement,

    Nicole, Montréal, Qc

  38. Francesca Caltagirone permalink

    Merci, je suis comme un jeune chien fou. Merci car vous m’aidez à calmer mon mental.

  39. Bruno bonjour, pour ma part les sectes sont partout depuis toujours. C’est quoi au juste que une secte? Un groupe de gens qui croient la même chose qu’on leur enseigne non? Tandis que toi Bruno tu laisses le choix aux gens de faire leur propre pélérinage du bonheur vrai.
    Comme je l’ai dit, j’ai lu au trois quart ton livre et j’ai décidé de faire un break car c’est perturbant toutes ces vérités que tu as écrit. Je laisse le temps à mon subconscient d’absorber toutes ces informations et aussi je pense qu’il y a eu comme un déclic subconscient voir une sorte de peur inconsciente aussi. Est-ce normale au faite?
    Quoi qu’il en soit tu n’est pas un sectaire Bruno et merci pour tous ces enseignements que tu nous prodigue de ta formidable et riche expérience. Tu nous fait tous du bien et sois en remercié du fond du coeur.

    « Même s’ils suivent des chemins différents, tous les hommes sont sur la voie »
    Swami Vivekamanda

  40. Eliane Lupuyo permalink

    Bonjour Bruno et merci de toutes vos informations que je reçois très souvent.
    Je suis hypnothérapeute de formation et je n’ai jamais été affublée du titre de « Gourou »… ce terme étant vulgarisé en France alors qu’en asie par exemple il est source de connaissance spirituelle.
    Le rapport que l’on a avec les croyances de toutes formes, les peurs qu’elles suscitent, l’impact de la vision d’autrui, les expériences personnelles ou rencontrées chez d’autres etc… sont sans aucun doute à la base de la chasse aux sorcières toujours d’actualité en notre siècle.
    Être conscient de SA vérité permet le retour à SA source intérieure dans la traversée de situations ou d’expériences formatrices faites consciemment ou non.
    Dès que nous nous posons cette question : « quel est le but de mon existence en ce monde ? » nous commençons à poser le pied sur la Voie.

    Je pense qu’il n’y a pas une manière de le faire mais autant de façons qu’il y a d’être humain et que le baromètre intérieur déterminant notre état de Paix avec nous même et les autres est la meilleure façon de savoir dans quelle contrée intérieure nous voyageons.

    Il n’y a de secte que pour celui ou celle qui se sent enfermé dans un mode de fonctionnement mais rien ne l’oblige cependant à y rester.

    L’Ego est notre premier Gourou sectaire car il nous plonge dans la peur et le jugement . Il nous éloigne ainsi de la naissance à la vraie Nature spirituelle de l’Être matérialisé en ce monde.

    Avoir conscience d’être un moyen d’exister de la Vie dans la matière et le voir en tout n’est pas se libérer de l’emprise de la matière ?

    Ne sommes nous pas chacun des moyens d’expression de la Vie ?

    Je vous remercie Bruno ; je continue à vous lire avec plaisir car vous participez à la marche en avant de l’éveil des consciences.

  41. Nicou permalink

    Bonjour Bruno,
    J’adhère complètement à tes réflexions. De façon très naturelle, depuis mon enfance, j’ai compris que je devais avoir confiance en moi et faire ce qu’il fallait pour rendre ma vie agréable, seule et avec l’autre. Très jeune je savais ce que je voulais naturellement. Je me suis chaque fois engagée en toute connaissance de cause et heureuse de mes choix. Je suis curieuse de nature et je cherche toujours à comprendre, je ne me laisse pas facilement influencer. J’ai su, je pense, protéger les caractéristiques de l’enfance. Mais à quel prix! Que d’influences, que de critiques, que de combats pour rester moi-même. Lorsque l’on ne possède pas les outils on doit mobiliser toute son énergie pour tenir contre notre société d’influences (famille, mariage, travail, …). J’ai souvent pensé que l’on me prenait pour une « extra-terrestre » car je refusais de « faire avec ». Je refusais de me plier au conformisme de notre société qui pour moi est la plus grande secte qui existe. Je suis pourtant équilibrée pas du tout marginale mais je refuse tout simplement de perdre mon identité. L’erreur que j’ai commise jusqu’ici c’est de me laisser atteindre et de me battre pour convaincre. Ce, celui ou celle, qui trouvent leurs repères dans le matérialisme, le confort … ne peuvent pas comprendre ou ne veulent pas comprendre. Je ne changerai pas et je ne changerai pas le monde. Je continue ma route seule, avec les autres tels qu’ils sont. Si je ne veux pas être sectarisée, je n’ai pas à sectariser les autres n’ont plus en leur imposant mon idéal de vie. Je peux juste être moi-même, libre de mes choix que j’oriente le plus possible vers le bien et la paix. Mais le chemin est encore long et je dois tenir sans lâcher et c’est là que vous devenez un compagnon de route capable de me donner les outils nécessaires pour me respecter, m’adapter et gérer mes sentiments et mes émotions qui ne sont pas toujours faciles à maîtriser.
    A bientôt
    Nicou

  42. Marie permalink

    Bonjour Bruno,

    En réponse à votre article, j’ai participé avec bonheur à des cycles complets et hebdomadaires de sophrologie en groupe, il y a de cela quelques années, et lorsque j’en parlais autour de moi, des membres proches de ma famille, ou des amis, s’écriaient « c’est une secte » alors qu’ils ne connaissaient absolument pas la sophrologie.
    Au lieu de répandre des rumeurs, vérifions par nous-mêmes ce qu’on nous dit , ce que nous entendons.
    Pour gagner en autonomie et en développement personnel, faisons table rase de toutes nos croyances, souvent gravées en nous par nos parents, éducateurs et autre religion et faisons-nous confiance car nous seuls savons vraiment ce qui est bon pour nous-mêmes. Ouvrons notre esprit critique, accroissons nos connaissances, élevons-nous un peu pour ne pas tourner en rond et laissons les autres s’exprimer librement tout comme nous.

    Merci pour vos articles, vos réflexions qui m’ouvrent l’esprit et me donnent à réfléchir et à méditer plus encore.

  43. villeneuve jean pierre permalink

    Il a été une année ou les pouvoirs public n’ont pas hésité sous prétexte de chasse aux sorcières d’amalgamer des sciences, des médecines à des sectes, comme la médecine ayurvédique (pardon pour l’ortho), a faire des listes comme toutes ces choses qui sont dans l’air du temps. Certes , il y a eu des cas graves d’endoctrinement qui ont nuis à bons nombre de personnes. mais comme vous le signalez très bien, la parole de Boudha entr’autre fait référence dans la distinction. Merci à vous .

  44. Merci Bruno pour cet article qui me semble très complet.
    Cependant vous auriez peut-être pu ajouter les quelques grands moyens pour avoir confiance en soi notamment pour les jeunes.Ayant pratiqué les arts martiaux puis le cyclisme de haut niveau puis à nouveau les arts martiaux je crois que le sport sauf s’il est fait en compétition de haut niveau représente un moyen exceptionnel et à portée de tous pour développer la base d’une confiance en soi accrue et mène de manière naturelle à la recherche de ses ressources intérieures extraordinaires.

  45. Souhad permalink

    Bonjour, Bruno
    Je réagis sur 2 points à ton article :

    – Le mot » secte » était utilisé à l’antiquité pour désigner une doctrine partagée par un groupe comme la secte des esséniens(serait à l’origine du christianisme).Ainsi, il ne comporte pas un sens négatif comme une manipulation mentale mais une recherche spirituelle motivée par un ensemble de personne.
    -L’enfant doit réaliser que les adultes peuvent se tromper et ne savent pas tout .Ainsi, il formera peu à peu sa propre pensée et installera les bases solides d’une pensée critique pour sa vie d’adulte.

    Cordialement Souad.

  46. Cher Bruno
    deux choses que nous devrons nous efforcer de lutter
    :C’est l’ignorance et la peur.
    Musellem

  47. Alouette permalink

    Bonjour Bruno,
    Cet article est très sensé et effectivement il pointe un a priori très
    répandu qui empêche pas mal de personnes, par ailleurs fort intelligentes, d’avoir l’ouverture d’esprit qui leur permettrait d’essayer des voies un peu en dehors des chemins habituels, mais parfois très profitables.
    Peut-être pourriez vous réviser la première et la dernière phrases
    de votre article qui sont un peu difficilement compréhensibles..
    Merci

  48. J.Christophe permalink

    Sectes ou pas sectes?
    Définir ce qu’il se cache derrière ce mot n’est pas chose aisée, chasse aux sorcières, peur de l’endoctrinement, comme tu dirais si bien, Bruno, qu’est ce que cela réveille en nous?
    Déjà se poser la question avec honnêteté lève le voile sur pas mal d’illusions, mais ne nous arrêtons pas là, tous les plus grands crimes organisés de masse ont-ils été commis par des sectes depuis des millénaires?
    Appuyons nous sur l’histoire et osons la regarder avec la distance suffisante qu’elle peut nous offrir afin que notre regard puisse être le plus large possible…
    Les chrétiens n’ont été persécutés que tant qu’ils ont été considérés comme « secte », leur vie en marge avec leur façon de voir si différente faisait peur. Les pouvoirs en place, avec l’adhésion de la population si facile à manipuler (on le voit bien de nos jours comment l’organisation capitaliste mondiale parvient à ces mêmes fins), ne voulaient pas risquer une destitution.
    Mais que s’est-il passé quand cette secte est devenue une institution, remontons au temps de l’inquisition, là où un groupe grandissant d’hommes et de femmes qui vivaient selon les préceptes de simplicité, de tolérance et d’amour du prochain tel de vrais chrétiens…se sont mis à pointer du doigt l’indécente fortune de l’église et son pouvoir. Ce groupe fut affublé de secte du diable adorateur du chat « cathares » en vue de préparer l’opinion public à sa « nécessaire » extermination.
    Les exemples de ce type se retrouvent partout dans le monde, à toutes les époques, et l’enjeu est toujours le même : le pouvoir.
    Bonne continuation à tous dans votre si précieux cheminement vers un monde meilleur et encore bravo Bruno pour ton courage, ta constance et ton dévouement !

    J.Christophe

  49. Frank permalink

    Oui, en lisant votre propos sur les secte, je ne peux m’empêcher de penser à comment j’ai pu fonctionné auprès des autres pendant des années. J’étais persuadé qu’il fallait que je colle à la pensée d’autrui pour me sentir exister.
    Puis j’ai essayé d’imposer mes idées, pensant que pour me sentir aimé, croire que j’intéressais mon auditoire, il fallait imposer ma façon de penser par la peur ou impressionner.
    Cette démarche sectaire m’a causé bien des désagréments, et quelques déboires dans ma relation à l’autre.
    En effet, je m’enfermai dans une sorte de spirale dans laquelle j’étais persuadé de ce que je croyais. Et donc,je m’isolais car les autres ne pouvaient trouver en moi que vanité, égoïsme et surtout je pouvais paraitre comme quelqu’un de méchant.

    Aujourd’hui, je réalise combien mon attitude m’enfermait dans une forme de pensée auto centrée. Et je voulais par peur et ignorance que mon entourage soit comme moi…

    Mais l’esprit ouvert est tout le contraire. Et lorsque vous laissez entré la lumière de la connaissance, de la réflexion et de l’expérimentation, vous ne pouvez plus vous croire important et tyranniser votre entourage.

    Alors, pour lutter contre les secte, il me semble important de permettre à chacun, chacune d’évoluer vers une connaissance de soi et un bien être profond.
    Car le sectarisme n’est il pas un enfermement de soi qui entraine les plus fragiles à vous croire et vous admirez? N’est il pas la force opposée à la tolérance, le libre arbitre, à l’altruisme?

    Pardon d’avoir parlé de ma propre expérience de vie, mais depuis que je suis et que j’expérimente les enseignements de Bruno, la vie s’ouvre vers des horizons encore insoupçonnés.

    Merci encore Bruno pour votre éclairage et de m’avoir ainsi permis de suivre un cheminement différent, celui de la connaissance, de la compassion, de l’amour et de la remise en question.
    C’est un chemin difficile, mais qui rend tellement plus heureux…

Leave a Reply

Note: XHTML is allowed. Your email address will never be published.

Subscribe to this comment feed via RSS